TFGA 24 : This is the end

Ceci sera donc mon dernier TFGA. L’annonce d’Alex-Effect mettant un terme au concept a eu l’effet d’un but d’Eder marqué à la 109e en finale de coupe d’Europe… tous estomaqués, abasourdis ou encore outrés pour certains. Mais stopper le concept à son apogée est là un signe d’une grande humilité. Savoir quand s’arrêter est une qualité qui appartient aux plus sages et un capitaine ne désire pour rien au monde voir son navire dériver avant d’échouer sur une île déserte faisant office d’oubliettes pour lui et tout son équipage. Ainsi, le TFGA existera toujours dans nos pensées comme un concept lancé sans grande ambition mais qui a atteint des sommets de participations insoupçonnés. Et pour ce dernier volet marquant aussi les 2 ans des TFGA, le thème choisi parait aussi évoquant que regrettable : La fin. Pour ma part, j’ai fait le choix de résumer ces deux années à travers cinq mots.

#5 Mémoireexercices-memoire-623x320

Si certains thèmes ont été plus inspirant que d’autres, il va de soi que des efforts de mémoire ont été réalisés afin de produire des TFGA personnels et originaux. Et quel plaisir cela a engendré de ressortir des souvenirs lointains liés aux jeux vidéo et de les partager avec vous. A travers ces différents TFGA, voilà mes souvenir cristallisés sur la grande toile de l’Internet. Sans doute que mes enfants les liront un jour directement sur leurs Lentilles de Réalité Virtuelle Augmentée en 32K. Mémoire aussi car nous nous souviendrons de ce concept et qu’il va surement nous manquer. Dans quelques années nous en parlerons en disant : « C’était mieux avant quand Alex-Effect nous dévoilait des indices tout pourris avant de nous donner le thème le 10 du mois pour ainsi publier notre TFGA le 20. Rappelle-toi on essayait de faire le lien entre une étagère, un chat et un tractopelle sans succès bien évidemment. Puis arrivé le 20, il y avait toujours les bons élèves qui publiaient à l’heure alors que d’autres, comme moi, attendaient les derniers jours. Ahhh ce que c’était cool… ».

#4 Expérience

hires

Écrire pour le plaisir lorsque nous avons quelque chose de particulier à raconter tels que : donner son avis, relater un événement, présenter une nouveauté, etc ; c’est toujours une envie personnelle et donc plus ou moins facile. Cependant, écrire sur un thème donné relève parfois du défi même lorsque le thème laisse libre à l’interprétation. Ce fut donc une belle expérience que de se donner rendez-vous presque tous les mois pour écrire un billet sur un thème imposé. Rigueur, originalité, délais à respecter, recherches, production, autant de tâches à effectuer pour chaque TFGA.

#3 Rencontres

application-rencontre-libido

Pas d’Alex-Effet, pas de TFGA. Pas de TFGA, pas de copains. Pas de copains, pas de pine d’huître. Si le TFGA est ce qu’il est aujourd’hui, c’est grâce aux nombreux partages mensuels. Ces derniers m’ont permis de découvrir de nouveaux blogueurs et blogueuses qui constitue à ce jour une belle communauté. Ce sont des échanges, des débats, des découvertes ainsi que des barres de rires que nous vivons quotidiennement dans l’arbre de l’oiseau bleu. Certains se sont même rencontrés dans la vraie vie réelle, celle où nous pouvons dialoguer avec plus de 140 caractères et celle où nous sommes nos propres Gifs. J’espère un jour rencontrer certain(e)s d’entre vous…

#2 Choix

choose

Là où le concept du TFGA a excellé c’est très certainement dans le libre-arbitre laissé volontairement par Alex-Effect. Chaque thème mensuel a pu être interprété comme nous le voulions. C’est une des plus grandes qualités du concept. Nous pouvions même changer le support pour le réaliser, je pense notamment à Doc-addict et ses TFGA en vidéo, Tiloa et ses jolis dessins ou notre Cinémadepigalle à la plume aussi affûtée qu’originale. Moi-même j’ai déjà dérogé à la règle pour produire un TFGA en marge de ce que sous-entendait le thème initial. Et si nous avions le choix de participer ou non à chaque TFGA, il y a un homme qui ne devait pas (et n’a jamais) faillir…

#1 Inconditionnel

amour-inconditionnel

…Alex-Effect ! Alors oui il choisissait les thèmes, ça semble donc plus facile pour lui mais n’empêche que pour nourrir la communauté et continuer à faire prospérer le TFGA, il a TOUJOURS respecter les délais et écrit son TFGA. Peut-être que des fois il n’en avait pas forcément envie ou pas le temps nécessaire ou en manque d’idées pour le thème… qui sait au final ? Ce que je sais moi c’est qu’il a toujours lu nos participations et mis notre article en lien sur son blog sans jamais faillir une seule fois. Il se paie même le luxe de laisser un commentaire pour marquer sa venue et donner son avis. Un véritable professionnel avec un grand sens du devoir et une parole de samouraï des temps modernes.


Ce n’est pas sans une pointe de mélancolie que j’achève cet ultime TFGA. Gageons qu’Alex-Effect continuera d’alimenter la jolie communauté qui s’est créée autour de ce concept avec de nouvelles idées toute fraîche. Pour ma part je continuerai de partager avec vous des aventures personnelles liées aux jeux vidéo ou pas. En attendant, vous pouvez toujours me retrouver sur Player-Zone. Je terminerai ce TFGA en disant un grand M-E-R-C-I à Alex-Effect.

5 commentaires sur “TFGA 24 : This is the end”

  1. Très beau TFGA !

    Je ne peux que valider tous tes points. Maintenant le défi (pour moi) c’est de trouver mes propres thèmes pour écrire. Le TFGA avait ça de beau qu’il nous mettais un coup de pied aux fesses pour se sortir les doigts et grâce à ça j’ai écrit comme jamais. Maintenant je dois garder le pli !

    Bel hommage en tout cas, et à très vite, ici ou ailleurs !

    1. Merciiii! Eh oui je cherchais une façon de rendre hommage à Alex pour la création de ce concept qui a créé une belle petite communauté! 🙂

Laisser un commentaire