Soldats inconnus : Un nouvel art

Rares sont les jeux qui procurent une expérience comme celle-ci. Mercredi étant de repos, la pluie tombant comme vache qui pisse, je me suis fait plaisir et j’ai acheté Soldats inconnus: mémoires de la Grande Guerre. Je ne vais pas revenir sur le jeu en lui même car d’autres l’ont déjà fait mais tenter de vous transcrire mon expérience de jeu qui dura environ 7h.


Inspirés de faits réels,  je savais que ce jeu n’était pas joyeux au vu des trailers que j’avais vu mais de là à avoir les larmes aux yeux dès la première minute… Sincèrement, la réalisation, la musique, les personnages, le narrateur… tout cela nous plonge un siècle en arrière et nous en apprend encore davantage sur cette effroyable guerre des tranchées. Tous les petits détails rajoutent un côté mélodramatique à un contexte historique horrible. Du genre les lettres des soldats, les objets à trouver, les voix des personnages mi-argot mi-onomatopées, la véracité des bruitages, etc.
Rapidement, je me suis pris d’affection pour ces personnages plus vrais que nature. J’étais avec eux en train d’attendre une bonne nouvelle, un bon moment ou simplement un peu de répit. Puis le montage des chapitres attise un suspense parfait qui m’a tenu en haleine du début à la fin. Toutes les scènes m’ont emu ! Notamment celle où Walt est bloqué dans les barbelés, ou encore l’arrestation de Karl, le mariage d’Eddie… Alors peut être que je suis sensible mais une chose est sûre: la guerre rend les gens fous!
Inutile de dire que j’ai versé ma larme à la fin du jeu car « certains ont survécu… d’autres pas… ».

3 commentaires sur “Soldats inconnus : Un nouvel art”

  1. Court et efficace, on dit tous a approximativement la même chose et c’est une bonne chose. 🙂 Contente de voir qu’il a plu à une majorité de personnes.

Laisser un commentaire